L'art d'étendre                   ses couches lavables

Voici un petit billet qui vous fera gagner de précieuses minutes lorsque vous ferez sécher vos couches lavables.


La méthode que j'emploie ne concerne que les couches TE2 qui acceptent des inserts à pressionner. Vous comprendrez pourquoi en regardant les photos.


Je détache, de la culotte de protection, un seul côté de l'insert et j'étend au niveau de la jonction pour ne pas à avoir à utiliser de pinces à linge (possible en intérieur ou en extérieur mais sans vent) :


Pour reconstituer la couche, rien de plus simple : je re-pressionne le côté de l'insert préalablement détaché et le tour est joué.


Si vous utilisez des doublures qui peuvent se pressionner, c'est quasiment la même manipulation :

- on détache, de la culotte imperméable, un côté de la doublure

- on détache, de la doublure, un côté de l'insert 




Conclusion

Au revoir les couches TE1 pratiques (faut-il encore que ce soit de vraies TE1 c'est-à-dire intégrales) mais longues à sécher!

J'adore les couches lavables TE2 dont les inserts se pressionnent : séchage accéléré et reconstitution ultra-rapide ;-)

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Aurélie (samedi, 07 mars 2015 10:04)

    Bonjour Couche pas cher ;)

    L'article sur les fuites est très intéressant mais pas totalement complet ;) Vous ne parlez pas de la saturation de la couche , de l'encrassage du tissu. De la compression des vêtements par le body ou pantalon etc etc
    80% des fuites de couche lavable sont lié à une saturation naturelle du tissu de la couche lavable.
    C'est la première cause de fuite.
    Par contre je ne suis pas tout à fait d'accord avec le sujet sur les goussets, mais ca n'est que mon avis personnel :)
    Aurélie

  • #2

    couchesbebepascher (dimanche, 08 mars 2015 18:11)

    Bonjour Aurélie,

    Même une couche saturée en urine ne devrait pas donner de fuites si le PUL est de bonne qualité. Le seul problème que cela engendrerait (et non des moindres) serait un érythème fessier. Chez moi, bébé a déjà fait des nuits de 14h sans être changé et 0 fuite avec une Best Bottom contrairement à d'autres modèles...
    De même, la compression des vêtements ne devrait pas donner de fuites si la qualité du PUL est bonne (et, selon mon avis, s'il y a des doubles goussets). D'ailleurs, si cela était le cas, ce motif serait un frein pour les parents hésitant à se lancer dans les couches lavables.

    Concernant l'encrassage, cela réduit effectivement le degré d'absorption mais mon article faisait la liste des motifs de fuites pour aider les parents lors d'un achat à l'état neuf (double goussets, taille des inserts, nombre de rangées de pressions, qualité du pul...). J'explique comment décrasser les couches sur cette page: http://www.couchespascher.info/couches-lavables-mode-d-emploi/
    Pour les doubles goussets, c'est aussi mon avis personnel, mais je doute fort du caractère hasardeux de mes différentes expériences; c'est sans doute mon côté scientifique qui ressort ;) Seuls mes modèles à doubles goussets n'ont pas donné de fuites aux cuisses : CLOSE, BEST BOTTOM DIAPERS, BLUEBERRY par exemple.


    Julia